Le Vrai/Faux du Chocolat

Le vrai/faux du chocolat :

Infos sérieuses, insolites et précieuses pour briller en société !

Saviez-vous que Google affiche près de 130 000 000 résultats moins d’une seconde lorsque vous tapez  le mot « chocolat » dans sa barre de recherche ?

C’est dire si le sujet passionne !

Dans un tel contexte, trouver des informations intéressantes (et vraies) relève presque de l’exploit.

C’est pourquoi aujourd’hui, nous vous proposons un article 100 % chocolat, qui vous permettra de démêler le vrai du faux et de faire rapidement le plein d’infos utiles !

Consommation :


Les Français sont les plus gros consommateurs de chocolat en Europe.

Faux. Avec une consommation annuelle de 7,3 kilos par an et par habitant, nous ne nous positionnons qu’à la 6e place des plus gros mangeurs de chocolat. Si nous sommes loin derrière l’Allemagne (qui en consomme 11,1 kg par an et par habitant) et la Suisse (9,7 kg par an et par habitant), nous sommes aussi, loin devant la Chine qui n’en consomme que … 100 g par personne et par an !

Heureusement, Frédéric Bau, directeur de la création Valrhona parcourt le monde pour faire connaître le chocolat à ceux qui le connaissent moins et partager avec eux ses secrets et ses recettes gourmandes.

Les Français sont de gros consommateurs de chocolat noir.

Vrai ! En moyenne, 30 % du chocolat dégusté par les Français est du chocolat noir (contre 5% dans le reste de l’Europe). C’est chez les hommes que le chocolat noir est le plus apprécié. Les femmes auraient, elles, une préférence pour le chocolat au lait, et les moins de 35 ans pour le chocolat blanc.

Et le chocolat blond alors ? (Sac Dulcey 35% - 1 kg)

Pâques représente la plus forte période d’achat du chocolat

Faux ! Noël représente plus de 10 % des ventes annuelles de chocolats, soit deux fois et demi plus que Pâques. Bonbons fourrés, papillotes, confiseries, gâteaux… les Français achèteraient plus d’1,5 kilos de chocolats pour les fêtes de fin d’année et un interrogé sur deux avoue qu’il ne pourrait pas s’en passer. Comme on le comprend !

Culture G.

Le fondant au chocolat est le dessert préféré des Français !

Vrai ! Plébiscité par 26% des Français, le fondant au chocolat arrive en pôle position des desserts préférés, suivi de près par la mousse au chocolat. Le fondant au chocolat serait probablement détrôné par la mousse au chocolat si les interrogés testaient la recette de Frédéric Bau, parue dans Simplement Chocolat que nous vous livrons ici : Mousse au chocolat Guanaja 70%.

Réalisé à partir du chocolat Valrhona Guanaja 70% de cacao, ce dessert est un pur délice !

Le chocolat salé n’existe pas !

Faux! Le chocolat salé existe bel et bien et c’est une création Frédéric Bau ! Le talentueux pâtissier et directeur de la création chez Valrhona a inventé  Xocopili en 2005. Subtil mélange de chocolat et d’épices (curry, piment d’Espelette…), Xocopili est réalisé à partir d’un chocolat du Venezuela à 72% de cacao.

Aussi surprenant qu’inattendu, ce chocolat salé et épicé présente une amertume bien dosée, révèle une belle longueur en bouche et arbore une puissance qui lui permet de s'associer à de nombreux plats.

 La ganache est née d’une erreur…

Vrai! Comme la tarte tatin ou le chocolat Valrhona blond Dulcey 35%, la ganache serait le fruit d’une maladresse. L’histoire raconte que dans les années 1850, un apprenti fit tomber de la crème bouillante sur du chocolat fondu et remua la préparation afin de dissimuler sa bévue à son patron. Ce dernier, à qui le geste n’échappa pas, le traita de « ganache » avant de goûter l’émulsion et de fondre pour elle.

Dans son plus simple appareil, la ganache est donc un mélange de crème et de chocolat. Elle peut aussi être infusée (à partir de grain de café, zest  d’agrumes, pétale de fleur…), ou légèrement alcoolisée.

En refroidissant, la ganache prend une texture épaisse voire solide.

Sachez que plus il y a de chocolat, plus la ganache sera solide une fois refroidie.

À l’état liquide, la ganache peut être utilisée comme glaçage d’un gâteau ou comme garniture d’une tarte (Cliquez ici pour retrouvez la recette de la Tarte coeur Oriado). À l’état solide, la ganache permet de fourrer des desserts et entremets (type opéra, macaron, choco’Z, de décorer des pâtisseries (cupcake) ou encore de réaliser des truffes au délicieux chocolat Caraïbe.

Insolite

Le chocolat est un puissant aphrodisiaque.

C’est malheureusement … faux.

Pourtant, nombreuses sont les histoires qui vont dans ce sens. À commencer par celle de l'empereur aztèque Moctezuma qui buvait des dizaines de gobelets de cacao par jour, pour pouvoir honorer les femmes composant son important harem, ou de Madame de Pompadour, la maîtresse de Louis XV, qui « réveillait ses sens » en consommant du chocolat ambré pour ne pas paraître trop froide aux yeux de son amant, ou encore de Casanova, le grand séducteur qui considérait le chocolat chaud comme un « remède idéal contre le manque d’ardeur ».

Pourtant, si le chocolat contient de la théobromine, (connue pour sa propriété stimulante) aucune étude scientifique ne prouve son rôle aphrodisiaque.

Le chocolat reste néanmoins un aliment « plaisir » et nul doute, que vous ferez craquer un/une gourmand/e en lui préparant une de ces recettes chocolatées.

Manger du chocolat aide à remporter le prix Nobel…

Difficile d’apporter une réponse tranchée sur le sujet ! Sachez néanmoins qu’en 2012, une équipe de chercheurs américains révélait les résultats d’une étude mettant en corrélation la consommation de chocolat par personne et le nombre de lauréats du Nobel pour dix millions d'habitants.

Avec 29 lauréats et près de 10 kg de chocolat consommés par habitant chaque année,  la Suisse caracolait en tête de liste. Coïncidence ? Peut être pas ! Les prochains prix attribués de décembre confirmeront-ils la tendance ?

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Quand le chocolat bat des records 

Pour ceux qui en veulent encore, voici 3 chiffres qui vous laisseront bouche bée !

676,614 mètres : c’est la taille du plus grand éclair au chocolat jamais pâtisser. Il aura fallu 750 kg de matières premières pour réaliser cet exploit belge, datant de 2016.

4816,6 litres : c’est le volume du plus gros chocolat chaud préparé. Record mexicain réalisé en 2018 !

1074,33 kilos : c’est le poids de la plus grosse truffe au chocolat réalisée aux Etats Unis en 2017.